Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la famille Raibaud en images
  • Le blog de la famille Raibaud en images
  • : L'escalade, la cuisine, le soleil de la côte d'azur... en photo ! Simon Raibaud, Jean Raibaud, Martine Raibaud et Jean-Claude Raibaud vous présentent leurs loisirs en image.
  • Contact

Recherche

Nous contacter

26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 19:04
Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

J'avais déjà passé une nuit là-haut mais c'était en hiver avec la neige. Là, je peux accéder à Castellarou en voiture et m'éviter 2 km de piste à pied.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Montée sur la crête des Terres rouges.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Les monts Capelet se profilent à l'horizon.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Bifurquer donc. Car ici, pas vraiment de sentier. Je me fie à mon logiciel GPS.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Je m'élève doucement sur le Serre de Clapeiruole.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Il est là mon sommet. Mais encore bien loin...

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Le massif arrête le front nuageux sur la frontière.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Me voici dans le parc du Mercantour, à 2131m d'altitude, à une petite passe, avec la croupe que j'ai parcourue derrière moi.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Il est là, débonnaire mais encore à 300m de dénivelé plus haut !

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Les dernières fleurs...

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Maintenant le plus facile est derrière moi (photo). Il va falloir "grimper" la pente raide sommitale.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Sommet enfin.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

J'installe mon bivouac minimum : couverture de survie, duvet, frontale.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

La côte sous mes pieds...

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

On a fait pire comme camping.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Je le surprend derrière une bosse.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Il va prendre ses distances et rester là, à profiter des derniers rayons de soleil et de l'herbe encore grasse.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

En bas, la vie suit son cours.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Je profite d'avoir un peu de temps devant moi pour remonter les murs qui vont me protéger du vent déjà bien présent, avec quelques belles rafales...

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Mon nouvel ami.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Les couleurs commencent à s'intensifier. Au milieu, la pointe des trois communes et sa redoute.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Le spectacle commence.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Allez, selfie !

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Ici la pénombre s'installe, au loin le soleil suit sa course.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

La côte s'illumine doucement.

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

J'ai vraiment joué le coup à l'économie, n'emportant que mon compact. Mon reflex me manque pour aller plus loin...

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Côté montagne...

Voir le soleil se coucher depuis le Capelet inférieur (2419m)

Nuit noire. Je me couche. Le vent forci avec des rafales qui déchirent ma couverture de survie. Je n'ai pas encore froid mais je me dis qu'il est encore "tôt" et que ça pourrait devenir un enfer vers 4 heures du matin... Tant pis pour les photos de lever de soleil avec la Corse. Je décide de descendre dormir plus bas. Je range tant bien que mal mon sac dans les bourrasques. Une fois debout je me rend compte de la violence du vent qui me fait vaciller sur mes bâtons. Je me dis que je n'ai pas changé les piles de ma frontale. La pente est très raide en ce début de descente et le doute s'installe rapidement dans ma tête quand à mon choix de quitter mon abris de fortune et la direction aléatoire dans ce noir d'encre. Tétanisé, j'essai de me raisonner et vérifie ma direction sur le logiciel GPS de mon téléphone qui n'a plus que 20% de batterie car le chargeur que j'ai emporté à la hâte n'était pas chargé ! Vous aurez compris que j'ai vraiment mal préparé ma course et que je suis passé tout tout près de la correctionnelle. Je ne vais pas en faire un roman, mais je ne suis pas prêt d'oublier ma désinvolture.

Repost 0
Published by Jean-Claude RAIBAUD - dans Randonnée pédestre
commenter cet article